« Ceux qui défendent la publication d’ignominies envers un Prophète font du tort à la démocratie »

0

 

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a affirmé que toute attaque et injure au Prophète de l’Islam est aussi adressée à tous les Musulmans.

Le Chef de l’État turc a pris la parole, samedi, lors du congrès régional de son parti (AK Parti) à Van, dans l’est du pays.

Il est d’abord revenu sur le violent tremblement de terre, de magnitude 6,6, qui a frappé, hier vendredi, la région d’Izmir dans l’ouest de la Turquie, et qui a fait, selon le dernier bilan, 26 morts et plus de 800 blessés.

Le Président a assuré que, dès les premiers instants, l’ensemble de l’État, mais aussi les institutions, les ministres et les députés, se sont mobilisés pour venir en aide aux victimes de la catastrophe.

Concernant les dégâts matériels, Erdogan a assuré que les maisons et immeubles effondrés seront « au plus vite » remplacés par de nouvelles constructions que l’État va prendre en charge.

Ensuite, le leader turc a voulu s’exprimer sur la question des caricatures du Prophète Mohammed et des polémiques autour du sujet.

Il a renouvelé son opposition à la publication de ces caricatures injurieuses sous e camouflage de la liberté d’expression.

« Ceux qui défendent la publication d’ignominies envers un Prophète ou un chef d’État sous prétexte de liberté font du tort à la démocratie », a-t-il estimé.

Selon le Président turc, de nombreux pays en Europe particulièrement ont emprunté le chemin de la dérive.

« Il est vraiment douloureux de constater que ceux qui ont pris un chemin en parlant de valeurs européennes en arrivent à défendre les insultes aux croyances et symboles des autres », a-t-il constaté.

Et d’ajouter : « En France en premier, la montée de la haine de l’Islam dans certains pays montre que l’idéologie qui a poussé l’Europe à la catastrophe à de nombreuses reprises est toujours là ».

Pour Recep Tayyip Erdogan, insulter le Prophète Mohammed, c’est insulter tous les musulmans.

« Toute injure à notre Prophète est une injure à tous les musulmans », a-t-il appuyé, ajoutant que toute injure à son encontre est une injure faite à tous les citoyens de la République de Turquie, revenant pour conclure sur la dernière couverture de Charlie Hebdo.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/QpOBGT
Partagez.

À propos de l’auteur