France: enquête lancée concernant une annonce discriminatoire accrochée à l’entrée d’un supermarché

0

 

Dans la ville de Nîmes, dans le sud de la France, une enquête a été ouverte contre la personne qui a accroché une lettre indiquant qu’il est interdit aux personnes portant le foulard d’entrer dans le supermarché.

Après l’attaque de l’église de Nice où 3 personnes ont perdu la vie, une personne à Nîmes a accroché une annonce sur la fenêtre du marché: « Désormais, il est interdit aux femmes portant le foulard d’entrer ici ».

Après que l’annonce ait suscité des réactions et paru sur les réseaux sociaux, le parquet de Nîmes a lancé une enquête contre les commerçants pour « refus illégal de vendre et discrimination ».

Dans la déclaration faite par le groupe Casino auquel le supermarché est affilié, il a été indiqué que le propriétaire du supermarché a accroché l’annonce sur la vitre à son insu, notant que de telles actions ne sont pas approuvées et sont fermement condamnées.

La déclaration rapporte que le groupe s’efforce de répondre aux attentes de tous ses clients conformément aux lois qui permettent un libre accès aux produits.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/apfgAv
Partagez.

À propos de l’auteur