Indonésie : mouvement de contestation contre les déclarations de Macron

0

La capitale indonésienne, Jakarta, a été témoin ce lundi, d’une manifestation massive, en signe de protestation contre les injures du Président français, Emmanuel Macron, à l’égard de l’Islam et la publication des caricatures outrageuses envers le Prophète Mohamed.

Selon le correspondant de l’Agence Anadolu, près de deux mille personnes se sont rassemblées devant l’ambassade de France dans la capitale, Jakarta, sous l’égide du « Front des défenseurs de l’islam » (FPI) et le « Mouvement 212 ».

Les manifestants ont brandi des banderoles sur lesquelles ils ont écrit : « Le vrai terroriste est Macron », « Boycottez les produits de la France terroriste et raciste », « La France… Etat de la terreur ».

Très en colère, les protestataires ont piétiné les photos de Macron, tandis que les forces de sécurité ont procédé à la fermeture de la rue menant à l’ambassade.

« J’espère que Macron est conscient de ce qu’il a dit. Il n’a pas le droit d’offenser notre Prophète Mohamed au nom de la liberté d’expression », a déclaré Mohammad Faizaldi, un des participants à la manifestation, à l’Agence Anadolu.

De son côté, André Hanif, un autre protestataire a expliqué qu’il est plus que jamais le meilleur moment pour que les musulmans s’unissent afin de faire face à ces pratiques.

« Ce qui se passe avec Macron est une leçon pour que les dirigeants des autres pays cessent de porter atteinte aux croyances. A vrai dire, les musulmans, ne s’attaquent jamais aux autres religions », a souligné Ida Morerwate, une des participante dans le mouvement de contestation.

En parallèle, le « Front des défenseurs de l’islam » (FPI) et autres organisations islamiques ont organisé un rassemblement de protestation contre Macron, près du consulat général de France à Surabaya, capitale de la province de Java oriental, en Indonésie.

Depuis quelques semaines, la France est sous le feu des condamnations et indignations arabes, suite à la publication de caricatures offensantes à l’égard du Prophète Mohamed et de l’Islam.

Le 21 octobre, Macron a assuré qu’il n’abandonnera pas les caricatures « insultantes ». Des mots qui ont provoqué une vague de colère à travers le monde musulman, qui a appelé à lancer des campagnes de boycott contre les produits et le tourisme français.

Suite aux campagnes de boycott, Emmanuel Macron a exprimé, dans une interview accordée, samedi, à la chaîne qatarie Al Jazeera, sa « compréhension » des sentiments des musulmans à propos des caricatures offensantes, sans pour autant dénoncer l’atteinte à la religion musulmane et le Prophète.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/riVJF3
Partagez.

À propos de l’auteur