Kosovo: Accusé de crimes de guerre, le président Hashim Thaçi démissionne

0

 

Le président du Kosovo, Hashim Thaçi, a annoncé sa démission, sur fond de poursuites judiciaires entamées par le Tribunal Spécial pour le Kosovo à La Haye.

Thaçi a tenu une conférence de presse, jeudi à Pristina, la capitale du Kosovo, pendant laquelle il a annoncé sa démission de son poste de président de la république, demandant à son peuple de « rester calme ».

La décision survient après qu’un juge du Tribunal spécial pour le Kosovo de La Haye ait décidé d’accepter l’acte d’accusation visant le président du Kosovo.

« C’est un moment très difficile pour moi, ma famille et pour vous tous qui, pendant 30 ans, avez cru en moi dans nos efforts pour créer un État libre et indépendant », a-t-il déclaré, indiquant avoir été informé de la décision juste avant sa prise de parole.

Le parquet du Tribunal spécial de La Haye a remis au Tribunal, le 24 juin dernier, un acte d’accusation visant Hashim Thaçi, ainsi que l’ancien président du Parlement du Kosovo, Kadri Veseli, les accusant tous deux « d’avoir commis des crimes de guerre » pendant la guerre entre 1998 et 1999. Ils sont accusés d’être responsables de la mort de 100 personnes.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Z14PiX
Partagez.

À propos de l’auteur