La Turquie et la Russie vont contrôler le cessez-le-feu au Karabakh

0

 

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, s’est entretenu au téléphone avec son homologue russe, Vladimir Poutine.

Dans un communiqué de la présidence turque partagé mardi, il est précisé que lors de cet entretien, la priorité a été donnée aux relations Turquie-Russie, à la situation dans le Haut-Karabakh et en Syrie.

Lors de cet entretien, Erdogan a assuré que la veille au soir, une étape positive a été franchie sur la voie d’une solution permanente dans le Haut-Karabakh tout en soulignant que la question la plus importante à ce stade est le respect par l’Arménie du cessez-le-feu et des engagements inscrits dans la déclaration commune.

Il a notamment souligné l’importance du rôle de la Russie dans le respect des engagements pris par les deux parties et dit espérer que les Azerbaïdjanais pourront rapidement revenir vivre sur leurs terres libérées de l’occupation arménienne.

Erdogan a précisé que la Russie et la Turquie vont mener des travaux d’observation et de contrôle pour le cessez-le-feu via un centre conjoint qui sera fondé dans un lieu déterminé par l’Azerbaïdjan sur les terres libérées de l’occupation arménienne.

“De ce fait, la Russie a également une grande responsabilité” a-t-il ajouté tout en soulignant l’importance de l’ouverture d’un corridor entre l’Azerbaïdjan et le Nakhitchevan pour le retour des Azerbaïdjanais.

Le Haut-Karabakh a montré l’importance de la coopération turco-russe dans la résolution des conflits et crises régionaux, selon le président turc qui a affirmé que la même coopération doit être menée pour la crise syrienne, avec la fondation d’un mécanisme similaire.

TRT avec AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/0QwKt3
Partagez.

À propos de l’auteur