Le Pakistan aurait prévu d’expulser l’ambassadeur français et de n’autoriser aucun successeur

0

 

Le Pakistan prévoirait d’expulser l’ambassadeur français à Islamabad dans les 2-3  prochains mois, et de n’autoriser aucun remplaçant après cette date.

Le gouvernement pakistanais serait parvenu à un accord avec le parti politique Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP) qui poursuit depuis le week-end ses protestations à Rawalpindi contre les déclarations islamophobes et outrageuses vis-à-vis du prophète Mohamed, faites par le président français Emmanuel Macron.

Conformément au texte de l’accord envoyé à la presse par Saad Rizvi,  le fils du leader du TLP Hadim Hussein Rizvi, le gouvernement émettra une décision parlementaire pour l’expulsion de l’ambassadeur français dans les 2-3 prochains mois, le boycott par l’Etat des produits français et la remise en liberté des membres du TLP placés en garde à vue.

L’accord serait signé par le ministre de l’Intérieur Ijaz Ahmed Shah et le ministre des Affaires religieuses et de l’Harmonie interconfessionnelle Pir Nour-ul Haq Qadri.

Aucune déclaration n’a été faite par le gouvernement à ce sujet à l’heure actuelle.

Entre-temps, le ministère de l’Intérieur a donné l’ordre de remettre en liberté les membres du TLP placés en garde à vue au Pendjab.

Quant à l’ambassadeur pakistanais à Paris, Muinul Hak, il avait été nommé ambassadeur à Pékin au mois d’août. Aucun successeur n’a été nommé à Paris.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/dIbhJb
Partagez.

À propos de l’auteur