Selon Poutine, le refus par l’Arménie de l’accord sur le Haut-Karabakh aurait été « un suicide »

0

 

Le chef d’Etat russe Vladimir Poutine a estimé que le refus par l’Arménie de l’accord sur le Haut-Karabakh aurait été un suicide.

Lors d’un reportage accordé à la chaine de télévision Rossiya, Poutine a indiqué que l’effusion de sang a pris fin dans la région grâce à l’accord conclu entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie.

Il a rappelé que personne ne reconnait le Haut-Karabakh, « y compris l’Arménie ».

« Le statut décisif du Karabakh n’a pas été déterminé. Aujourd’hui, nous avons convenu de la préservation du statu quo actuel. Ce sont les futurs leaders qui, à l’avenir, vont prendre part dans ce processus et décider de la suite » a déclaré Poutine.

Il a fait savoir que la Russie et la Turquie se sont entendues pour la création d’un mécanisme et d’un centre de contrôle pour le cessez-le-feu sur la demande de l’Azerbaïdjan.

Dernièrement, le chef d’Etat russe a affirmé que son pays coopérait avec la Turquie « en interaction » dans le Moyen-Orient, y compris en Syrie.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/RiiAM1
Partagez.

À propos de l’auteur