La Turquie, pays le plus apprécié dans le monde arabe pour sa politique étrangère

0

 

Une enquête menée auprès de 13 pays arabes par un groupe de réflexion basé aux États-Unis a révélé que la Turquie est le pays dont la politique étrangère est la plus appréciée de l’opinion publique arabe.

Le Think tank « Arab Center » basé à Washington, dans le cadre de son étude « 2019-2020 enquête de l’opinion publique arabe » a interrogé environ 30 mille personnes en Algérie, Egypte, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Mauritanie, Maroc, Palestine, Qatar, Arabie Saoudite, Soudan et Tunisie. 

Cette enquête a permis d’examiner à la fois le point de vue du public arabe sur les politiques dans leur pays et leurs idées sur les politiques de la région et des pouvoirs.

– La politique étrangère de la Turquie est la plus appréciée, alors que celles de l’Iran et des États-Unis sont les moins appréciés. 

Les sondés ont exprimé une opinion négative de 58% contre les politiques étrangères des puissances régionales et mondiales dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

L’opinion publique arabe a un avis négatif sur les politiques étrangères des États-Unis, de la Russie, de l’Iran et la France, tandis que la Turquie est devenue le pays le plus admiré pour sa politique étrangère.

58% des personnes interrogées ont déclaré avoir des opinions  » positives « sur la politique étrangère de la Turquie, tandis que 28% ont déclaré avoir des opinions » négatives  » et 14% n’avoir aucune opinion sur cette question.

La Turquie est suivie par la Chine avec 55% d’opinions « positives » et l’Allemagne avec 52%.

L’Iran et les États-Unis, en revanche, sont les pays dont la politique étrangère a été la plus critiquée par le public arabe, avec 58% d’opinions « défavorables ».

– Critique de l’attitude des États-Unis envers le monde arabe

D’autre part, l’enquête s’est également concentrée sur la réflexion publique de l’attitude des États-Unis à l’égard de certains pays arabes.

81% des personnes interrogées ont exprimé une opinion » défavorable  » de la politique américaine à l’égard de la Palestine, 77% pour la Syrie, 74% en ce qui concerne le Yémen et 70% d’opinions défavorables au sujet de la politique libyenne des États-Unis. 

– L’opinion publique arabe considère les États-Unis et Israël comme étant la plus grande menace pour eux.

Lorsque les sondés ont été interrogés sur la plus grande menace extérieure pour leur pays, la majorité a pointé Israël, les États-Unis et l’Iran.

Selon le sondage, 89% du public arabe considère Israël, 81% les États-Unis et 67% considèrent l’Iran comme la menace extérieure la plus importante pour eux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/CCArsm
Partagez.

À propos de l’auteur