Akar: « Les soldats turcs iront bientôt en mission en Azerbaïdjan pour le maintien de la paix »

0

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a déclaré que les soldats turcs partiront très prochainement en mission en Azerbaïdjan, dans le cadre d’un accord conclu avec la Russie pour le maintien de la paix dans le Haut-Karabagh.

Hulusi Akar a fait des déclarations à la presse, samedi, lors de sa visite dans les locaux du motoriste turc TUSAS à Ankara, la capitale.

Il a d’abord voulu réagir aux déclarations de certains politiques occidentaux accusant l’armée azerbaidjanaise d’avoir « tout détruit ».

« Ces déclarations irréalistes sont des évaluations complètement fausses. L’armée azerbaïdjanaise n’a rien fait là-bas de contraire au droit international », a-t-il affirmé, rappelant que l’armée azerbaïdjanaise venait de libérer leurs propres terres qui avaient été occupées pendant près de trois décennies par l’Arménie.

De nouveaux affrontements avaient éclaté dans le Haut-Karabagh le 27 septembre et l’armée arménienne a poursuivi ses attaques contre les civils et les forces azerbaïdjanaises, violant même les accords de cessez-le-feu humanitaire pendant 44 jours.

L’Azerbaïdjan a libéré plusieurs villes et près de 300 colonies et villages de l’occupation arménienne pendant cette période.

Le 10 novembre, les deux pays ont signé un accord négocié par la Russie pour mettre fin aux combats et travailler à une résolution globale.

La trêve est considérée comme une victoire pour l’Azerbaïdjan et une défaite pour l’Arménie.

– Des soldats turcs seront bientôt déployés en Azerbaïdjan

Akar a noté que le décret présidentiel prévoyant l’envoi des soldats turcs en Azerbaïdjan dans le cadre d’un accord conclu avec la Russie a été approuvé par le Parlement turc.

« Nos préparatifs sont terminés. Comme l’exige de ce décret, les soldats turcs commenceront leur mission en Azerbaïdjan dès que possible », a-t-il ajouté.

Mardi, le parlement turc a approuvé le déploiement de troupes turques en Azerbaïdjan pendant un an.

La Turquie et la Russie ont signé un protocole d’accord pour la création d’un centre conjoint turco-russe pour surveiller l’accord de paix au Karabakh.

– Les relations avec la Grèce

Le ministre de la Défense est aussi revenu sur les tensions avec Athènes, qu’il accuse de ne pas respecter les accords sur les îles dont les statuts n’ont pas été définis.

« La Grèce n’agit pas comme un bon voisin. En réponse à notre main amicale tendue, elle fait de graves erreurs. Nous, nous sommes en faveur du dialogue politique et du bon voisinage », a-t-il expliqué pour conclure.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/v48f0S
Partagez.

À propos de l’auteur