Pic du prix du pétrole depuis 3 mois, dans l’attente des vaccins contre le Covid-19

0

 

Les prix du pétrole brut ont augmenté ce lundi, au début des échanges hebdomadaires.

Ils ont atteint leur niveau le plus haut en trois mois, dopés par les espoirs d’obtention des licences de commercialisation pour les vaccins contre le Covid-19, développés récemment par des firmes pharmaceutiques.

Des entreprises telles que les sociétés américaines Pfizer et Moderna ou encore l’université d’Oxford britannique avaient annoncé des résultats prometteurs concernant les vaccins qu’elles ont développés au cours des derniers mois. Elles espèrent obtenir des licences pour produire ces vaccins en quantités commerciales pour le mois prochain.

À 06h51 GMT, les contrats à terme pour la livraison en janvier sur le Brent, la référence mondiale du pétrole, ont augmenté de 1,6%, ce qui équivaut à 72 cents, atteignant ainsi le prix de 45,80 $ pour le baril de pétrole.

Les contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermediate (WTI) pour la livraison en janvier ont augmenté de 1,5%, ce qui équivaut à 64 cents, soit un prix de 43,06 $ le baril de pétrole.

Les prix ont bénéficié d’une hausse supplémentaire, après l’annonce d’une attaque au missile tiré par le groupe Houthi au Yémen lundi à l’aube. La frappe avait ciblé une station de distribution d’Aramco à Djeddah. Les autorités saoudiennes n’ont toujours pas commenté l’attaque jusqu’à présent.

D’un autre côté, le G20 a annoncé qu’il n’hésiterait pas à soutenir l’économie mondiale au cours de la période à venir, et ce, pour faire face aux répercussions économiques négatives de la pandémie de Covid-19.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/idqpy8
Share.

About Author