France/violences policières: deux policiers de l’IGPN suspendus de leur fonction

France/violences policières: deux policiers de l'IGPN suspendus de leur fonction

Les policiers qui ont eu recours à la violence contre les demandeurs d’asile et les journalistes lors de l’évacuation des migrants à Paris, la capitale de la France, ont été suspendus de leurs fonctions la veille.

Dans un communiqué sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gerald Darmani, a déclaré qu’une enquête avait été ouverte contre les policiers affiliés à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), et il a demandé au directeur de la police de révoquer les policiers concernés par mesure de précaution.

Darmanin a dit attendre que les mesures disciplinaires nécessaires soient appliquées dans les plus brefs délais.

Le Ministre de l’intérieur a donné 48 heures à l’Inspection générale de la police nationale pour que les policiers en question remettent leurs défenses qui seront rendues publiques.

Darmanin a estimé que les images de violence policière diffusées dans la presse sont « choquantes ».

Sur la place de l’Obélisque au cœur de Paris, les réfugiés qui ont installé leurs tentes la nuit précédente ont été expulsés par la police, et les journalistes qui ont pris des images dans le quartier ont eu leur part de violence.

Les images ont suscité des réactions de la part des journalistes, des organisations de défense des droits de l’homme et du public.

L’association des Médecins sans frontières (MSF) a porté plainte contre le chef de la police de Paris, affirmant que les tentes qu’ils distribuaient aux demandeurs d’asile avaient été détruites par la police.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/9Pe3fS