Ankara réagit à la décision du Parlement européen

Ankara réagit à la décision du Parlement européen

La Turquie a rejeté vendredi une résolution « non contraignante » du Parlement européen contre la Turquie et la République turque de Chypre du Nord (RTCN) sur les questions de Maras et de Chypre.

« Nous rejetons totalement la résolution non contraignante adoptée par les députés européens sur notre pays et la RTCN », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Hami Aksoy dans un communiqué.

Soulignant que la Turquie soutient pleinement la déclaration faite par la présidence de la RTCN sur cette question, Aksoy a déclaré: « Cette décision, sans aucun doute dictée par l’administration chypriote grecque, démontre une fois de plus à quel point le PE est déconnecté de la réalité et a des préjugés sur la question chypriote ».

M. Aksoy a ajouté que si le Parlement européen maintient cette approche et cette mentalité, il n’est pas possible pour les organes de l’Union européenne d’apporter une contribution constructive à la solution de la question chypriote.

La Turquie appelle le PE et l’UE à faire face aux réalités de l’île et à prendre en compte la présence du peuple chypriote turc ainsi qu’à respecter les engagements pris par l’UE en avril 2004 envers les Chypriotes turcs, a-t-il souligné.

Il a noté que la Turquie continuera de protéger à la fois ses propres droits et ceux des Chypriotes turcs, ajoutant que dans le même temps, elle poursuivra ses efforts de dialogue et de négociations.

Le PE a demandé à la Turquie de revenir sur sa décision de rouvrir une partie de Maras et de reprendre les négociations visant à résoudre le problème chypriote sur la base d’une fédération bicommunale et bi-zonale.

Il a également appelé l’UE à imposer des sanctions contre la Turquie.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/twp4Af