Israël à la tête de la course aux armements

Israël à la tête de la course aux armements

Israël continue de maintenir sa position à la tête de la course aux armements pour la treizième année consécutive.

C’est ce qui ressort du rapport du Global Militarisation Index (GMI) publié, jeudi, par le Bonn International Center for Conversion (BICC) en Allemagne, qui mesure la moyenne des dépenses militaires de 151 pays du produit intérieur brut (PIB).

Le rapport souligne qu’ « Israël est devenu le pays le plus militarisé depuis 2007 et à ce jour, avec des dépenses militaires s’élevant à 20 milliards de dollars, soit 5,3% du PIB ».

« Israël dispose de 169 500 soldats, indique le rapport. Ces investissements majeurs dans l’armée israélienne se poursuivent en raison de la situation sécuritaire et les tensions et pour être en phase avec la moyenne d’armement généralement élevée au Moyen-Orient. »

L’Arménie arrive en deuxième position, suivie d’Oman, de Bahreïn, de Singapour, de l’Arabie saoudite, de Brunei, de la Russie, du Koweït et enfin de la Jordanie.

Le rapport explique, en effet, qu’il existe, depuis longtemps, une tendance à l’armement au Moyen-Orient qui compte déjà 6 pays parmi les 10 les plus armés au monde.

La même source a fait savoir que la Turquie se classe au vingtième rang avec des dépenses militaires égales à 1,8% du PIB.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/TCh5Rt