L’organisation arabe des droits de l’Homme condamne le contrôle des mosquées en France

L’organisation arabe des droits de l’Homme condamne le contrôle des mosquées en France

L’organisation arabe des droits de l’Homme (OADH) a condamné le contrôle des mosquées en France.

Elle a appelé le monde à élever la voix contre les politiques sévères du gouvernement français contre les musulmans.

L’OADH a rappelé que le gouvernement français a lancé une campagne d’arrestations contre les musulmans depuis le 16 octobre et fermé plus de 20 mosquées depuis cette date. « Cette situation attise la haine en France et dans les autres pays » fait-elle remarquer.

Dans son communiqué, l’organisation condamne la décision annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin quant à l’inspection de 76 mosquées dans le pays.

Darmanin a déclaré mercredi que les services de l’État surveilleraient et contrôleraient 76 lieux de culte musulmans, 16 en région parisienne et 60 dans le reste de la France, et que certaines de ces mosquées pourraient être fermées.

18 de ces mosquées seront visées par des « actions immédiates » à la demande de Darmanin.

Suite au meurtre du professeur Samuel Paty dans une banlieue parisienne en octobre, les raids et les pressions sur les associations musulmanes et les mosquées se sont intensifiés.

Darmanin a déclaré le 3 novembre que 43 mosquées avaient été fermées au cours des trois dernières années depuis la prise de fonction du président Emmanuel Macron.

Le gouvernement de Macron va présenter le 9 décembre au Conseil des ministres la loi sur les séparatismes qui vise notamment à empêcher l’envoi d’imams étrangers en France et à renforcer le contrôle du financement des mosquées, ainsi que le contrôle des associations musulmanes.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/EW3DId