France : Les manifestations continuent dans l’ensemble de l’Hexagone contre loi ‘sécurité globale’

France : Les manifestations continuent dans l'ensemble de l'Hexagone contre loi 'sécurité globale'

En France les manifestations continuent contre le projet de loi interdisant la diffusion d’images de policiers prises pendant leur service.

Plus de 90 mesures ont été prises à travers le pays, appelant à l’initiative «Non à la loi sécurité globale», qui regroupe des organisations de presse, des syndicats et des associations de défense des droits de l’homme.

Les manifestants demandent que l’article 24 du projet soit retiré, bien qu’il ait été annoncé qu’il sera réécrit.

Les manifestants se sont rassemblés aux Lilas, une banlieue de la capitale, Paris, en lançant des slogans tels que «(le président Emmanuel) Macron démissionne» et «liberté».

Alors que des manifestants portant des banderoles contre le projet de loi et la violence policière tentaient de marcher vers la place de la Republique dans la capitale, ils se sont heurtés à la barrière de la police.

Alors qu’il y avait un affrontement entre la police et les manifestants, la police est intervenue contre les manifestants avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau. Les manifestants ont également endommagé l’environnement, brûlé de nombreux véhicules et poubelles, et pillé un magasin.

Lors de la manifestation à Paris, le journaliste indépendant Amar Taoualit a été blessé à la jambe en raison de l’arme défensive utilisée par la police.

Selon les déclarations du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et de la police de Paris, 64 personnes ont été arrêtées, dont 42 à Paris, et 8 policiers ont été blessés lors de manifestations à travers le pays.

Selon les données du ministère de l’Intérieur, 52 mille 350 personnes ont participé aux manifestations à travers le pays, dont 5 mille à Paris.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/MOO3in