Altun fustige les politiciens iraniens pour leurs propos contre le président Erdogan

Altun fustige les politiciens iraniens pour leurs propos contre le président Erdogan

Le chef de la Communication Fahrettin Altun a fustigé les politiciens iraniens pour leurs propos contre le président Recep Tayyip Erdogan.

Dans un communiqué, Altun a rappelé que le président Erdogan a récité le poème de Bahtiyar Vahapzade (La Terre ne se partage pas) lors de la cérémonie organisée à Bakou en raison de la libération des terres azerbaïdjanaises de l’occupation arménienne.

« Certains tentent de créer une tension artificielle de par ce poème. Le poème relate le sentiment qu’engendre l’occupation des terres azerbaïdjanaises par l’Arménie, au sein d’un peuple victime. A aucun moment, il n’évoque, ni même fait allusion à l’Iran » a souligné Altun.

Il a dit avoir du mal à comprendre cette approche qui réjouira l’Arménie, un occupant jusqu’à peu, et cette initiative visant à créer une tension insignifiante en changeant le sens du poème, au lieu de partager l’enthousiasme provenant d’une victoire légitime d’un pays voisin, qui permettra d’ouvrir une nouvelle page au sein de la paix et de la stabilité dans la région.

« Nous condamnons les propos agressifs tenus contre notre président et notre pays en prétextant un poème qui a été retiré de son contexte de façon délibérée » a poursuivi le chef de la Communication.

Selon Altun, il est clair que la campagne visant la Turquie avec des assertions infondées, allant jusqu’à porter à l’actualité les frontières d’un pays qui n’existe plus avec le partage par le ministre iranien de la Communication et des Technologies informatiques Mohamed Jawad Jahromi de la « carte de l’Iran à la période séfévide », porte atteinte aux efforts pour la paix menés dans la région et à la relation fraternelle turco-iranienne.

« Nous ne tolérerons nullement des revendications de la sorte sur les terres de la Turquie ou d’un autre pays. L’ambassadeur iranien à Ankara qui a été convoqué par notre ministère des Affaires étrangères a été informé de notre ferme réaction aux assertions injustes proférées par les autorités iraniennes à l’encontre de notre pays et de notre attente à ce que les responsables iraniens montrent une attention et sensibilité particulières dans leur approche visant la Turquie » poursuit le communiqué.

Altun a rappelé que la Turquie s’est portée aux côtés du peuple et de l’Etat iraniens dans ses périodes difficiles au risque d’être victime de pressions internationales.

« A une période où la paix, la stabilité, la sérénité et la sécurité dans notre région apportent de lourdes responsabilités à nos pays, il est important d’éviter toute approche et déclaration pouvant porter ombrage aux relations bilatérales. Nous conseillons aux autorités iraniennes de se libérer le plus tôt possible de cet état d’esprit, et d’utiliser notre passé et les liens forts entre nos peuples pour créer un agenda positif au lieu d’un conflit » conclu le communiqué.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/L6yesA