Manifestation contre la loi « sécurité globale » et l’Islamophobie: 164 interpellations

0

Les forces de l’ordre françaises ont procédé, samedi, à l’interpellation de 164 manifestants, dont 142 à Paris, en marge de la manifestation contre la loi « sécurité globale » et l’Islamophobie, ont rapporté les médias locaux.

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est félicité sur les réseaux sociaux, de sa « stratégie de fermeté anti-casseurs » qui « a permis de les empêcher et de protéger les commerçants ».

Sur les réseaux sociaux, de nombreux témoins font état de violences notamment sur des journalistes, images à l’appui.

Les banderoles ont été déployées pour dire « stop à la politique liberticide », « Séparatisme, sécurité globale, stop aux lois liberticides, stop Islamophobie » pouvait-on lire en tête de cortège.

Selon le ministère de l’Intérieur, 26 417 manifestants auraient défilé à travers le pays, tandis que les organisateurs revendiquent 10 mille participants dans la seule capitale parisienne.

La mobilisation de ce samedi marque la troisième semaine de protestation dans les rues de plusieurs grandes villes dont Paris, Marseille, Lille ou encore Lyon.

Les participants pointent du doigt une terrible dérive autoritaire et liberticide de l’exécutif aux mains du président Emmanuel Macron.

Le gouvernement est très fortement critiqué tant pour sa loi dite « sécurité globale » qui entend restreindre les possibilités de filmer les forces de l’ordre, que pour sa loi contre un prétendu « séparatisme » qui propage toutes sortes de préjugés et clichés sur les musulmans.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/h4g32r
Share.

About Author