Le Pakistan appelle la France à éviter les “approches séparatistes” vis-à-vis des musulmans

0

 

Lors d’un séminaire portant sur les libertés religieuses et les droits des minorités à Islamabad, le président pakistanais Arif Alvi s’est exprimé au sujet de la loi « séparatisme ».

Il a appelé la France à arrêter « d’enraciner les approches séparatistes » vis-à-vis des musulmans.

Le président pakistanais a souligné qu’insulter le prophète Mohammed sous prétexte de liberté d’expression et de croyance, revient à attaquer tout le monde musulman.

Le projet de loi présenté le 2 octobre par le président français sous le nom de « lutte contre le séparatisme islamique » puis renommé en tant que « projet de loi confortant le respect des principes de  la république »  suite aux réactions, a été adopté à l’assemblée nationale le 16 février.

Le projet de loi a été vivement critiqué du fait qu’il cible les musulmans de France, restreint presque tous les domaines de leur vie et reflète comme un problème chronique des situations très rares.

Il permet non seulement des ingérences dans les mosquées et les associations chargées de l’administration de ces mosquées mais aussi le contrôle du financement des associations et ONG musulmanes.

Il sera soumis au sénat le 30 mars.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/izpP3F
Share.

About Author