Une opération dirigée par Erik Prince avait été planifiée pour tuer les responsables libyens

0

Le rapport confidentiel élaboré par les Nations Unies concernant les relations du putschiste Khalifa Haftar avec les tiers, a été révélé dans la presse.

Selon ce rapport, une opération avait été planifiée en juin 2019 avec des hélicoptères d’assaut et des avions d’exploration pour venir en soutien à Haftar.

Le fondateur de la compagnie américaine de sécurité Blackwater, Erik Prince, ainsi que 3 experts en sécurité originaires de l’Australie, de l’Angleterre et de l’Afrique du Sud avaient été désignés pour diriger cette opération baptisée « Opus ».

Trois compagnies siégeant aux Emirats arabes unis ont été utilisées pour la planification, la direction et le financement de l’opération.

L’opération d’un coût de 80 millions de dollars prévoyait notamment l’enlèvement et l’assassinat de hauts responsables libyens.

L’équipe « opérationnelle » constituée de mercenaires était arrivée le 25 juin 2019 à Benghazi, mais l’opération a été annulée suite à « un désaccord » avec Haftar.

Une deuxième initiative dans le cadre de ce plan a été lancée en avril 2020. Celle-ci a également été annulée du fait que les engins aériens utilisés pouvaient être neutralisés par les systèmes de défense aérienne du Gouvernement d’entente nationale.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/1dCAqr
Share.

About Author