COP26: Les engagements sont prometteurs mais pas suffisants, selon Guterres

COP26: Les engagements sont prometteurs mais pas suffisants, selon Guterres

 

Le secrétaire général des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a déclaré que les engagements climatiques pris à Glasgow, en Écosse, étaient « prometteurs mais pas suffisants ».

Dans son discours à la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), qui se déroule depuis deux semaines à Glasgow, Guterres a rappelé que « tout le monde doit s’engager » pour lutter contre le changement climatique.

Guterres a appelé les gouvernements à accélérer le rythme de l’adaptation et du financement des pays en développement et sous-développés afin de limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5 degré Celsius d’ici la fin du siècle, ajoutant que des réductions d’émissions rapides et durables sont nécessaires pour atteindre l’objectif de zéro carbone d’ici 2050.

« Les engagements à Glasgow sont prometteurs mais insuffisants » selon Guterres.

« Chaque pays, chaque ville, chaque entreprise, chaque institution financière doit réduire ses émissions de manière radicale, fiable et vérifiable, et ‘décarboner’ ses portefeuilles, dès aujourd’hui » a-t-il dit.

En vertu de l’Accord de Paris sur le climat, les émissions mondiales de carbone doivent être réduites de 55 % d’ici 2030 et réduites à zéro d’ici 2050 afin de limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5 degré.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/xQBhsw