RDC : Une maladie « mystérieuse » décime 286 enfants en deux mois, près de Kinshasa

RDC : Une maladie "mystérieuse" décime 286 enfants en deux mois, près de Kinshasa

 

Plus de 280 enfants de moins de 5 ans ont péri d’une maladie « mystérieuse » depuis début septembre, soit plus de deux enfants par jour, dans une agglomération de la province du Kwilu, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), ont rapporté les autorités locales et les Nations Unies.

“Sur les 27 aires de santé de Mukedi, six sont les plus touchées dont Mukedi, Kinzamba 1 et 2, Lozo Munene, et Musangalubwe”, souligne le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) dans une note aux médias.

“Un lot de médicaments et matériels médicaux dont des antipaludéens a été remis à la Zone de Santé de Mukedi. Cependant, cet approvisionnement ne couvre qu’environ 20% des besoins selon les autorités sanitaires”, indique l’agence onusienne.

Avant de mourir, “les enfants ont de la fièvre accompagnée de douleur abdominale, des vomissements, quelques-uns aboutissent à un tableau d’anémie. Nous sommes à 4 481 cas et 286 décès en cumul », a précisé auprès de l’Agence Anadolu, Dr Jean-Pierre Basake, chef de la division provinciale de la santé du Kwilu dont relève Mukendi dans le territoire de Gungu.

Ce médecin a fait état d’une maladie “mystérieuse” alors que l’OCHA parle d’une “forme aggravée du paludisme”.

Des échantillons ont été prélevés et envoyés à Kinshasa au laboratoire national pour des diagnostics, a déclaré le chef de la zone de santé, déplorant le “retard” dans la réaction des autorités face à cette maladie mystérieuse qui s’érige en épidémie. L’une des provinces pauvres de la RDC, le Kwilu se situe à plus de 200 kilomètres à la sortie de Kinshasa.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/vY3oc5