Fermeture de la mosquée d’Allones : les avocats saisissent le Conseil d’Etat

Fermeture de la mosquée d’Allones : les avocats saisissent le Conseil d’Etat

Des responsables de la mosquée d’Allonnes, fermée le 27 octobre par décision du préfet au motif qu’elle « défend l’islam radical » en France, ont demandé au Conseil d’État l’annulation de la décision.

Selon une déclaration conjointe faite par les avocats de la mosquée, Nabilla Asmane, William Bourdon et Vincent Brengarth, « les reproches formulés à l’encontre de la mosquée d’Allonnes reposent sur des affirmations péremptoires contenues dans des « notes blanches », documents non signés et non datés, émanant des services de renseignement à l’exclusion de tout élément précis et concret ».

Dans le communiqué, qui indiquait que l’administration de la mosquée avait demandé au Conseil d’État la reprise de ses activités le 12 novembre, il est noté que « la décision de fermer la mosquée, qui a été mise en œuvre à la demande du préfet sans le recours d’un juge, viole de nombreuses libertés fondamentales, en particulier la liberté de culte et d’association ».

Selon les avocats, l’administration et la communauté entretiennent toujours de bonnes relations avec les autorités publiques. Ils disent regretter dans ce sens la déclaration du ministre de l’Intérieur selon laquelle il se dit satisfait de la décision de fermeture.

La mosquée, qui opère sous l’égide de l’association El Kalem, compte environ 300 fidèles et 110 étudiants qui étudient le Coran.

La préfecture de la Sarthe avait annoncé que la mosquée d’Allonnes a été fermée pendant 6 mois au motif qu’elle « défend l’islam radical ».

Notant que les comptes bancaires des administrateurs de la mosquée ont également été saisis, Darmanin avait fait savoir que 13 associations ont été fermées depuis l’entrée en fonction du président Emmanuel Macron (2017).

Darmanin avait déclaré que d’ici la fin de l’année, 7 autres mosquées et associations seront fermées sous prétexte qu’elles propagent la « haine » et défendent « l’islamisme radical ».

 

 

 

 

 

 

 

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/dvvE9T