Les autorités turques arrêtent le suspect de l’assassinat du président haïtien, Jovenel Moise

Les autorités turques arrêtent le suspect de l’assassinat du président haïtien, Jovenel Moise

 

Les autorités turques ont arrêté, lundi, une personne recherchée par l’organisation internationale de police criminelle (INTERPOL), accusée d’avoir assassiné le président haïtien Jovenel Moïse.

Selon des sources sécuritaires turques, Samir Handal, recherché en vertu d’une notice rouge Interpol, a été arrêté à l’aéroport Istanbul.

Les mêmes sources ont déclaré que Handal voyageait des États-Unis d’Amérique vers la Jordanie, via Istanbul.

Le suspect sera déféré devant le tribunal, ce mardi.

Haïti souffre d’une crise politique ces derniers mois, tandis que des centaines de personnes ont participé à des manifestations en février dernier à Port-au-Prince, pour exiger la fin du gouvernement actuel.

En février, Moïse a déclaré, dans un discours patriotique, que la police avait réussi à déjouer un complot visant à l’assassiner, ajoutant : « Il y a une tentative de m’assassiner, et je remercie le chef de la sécurité du palais, elle a été déjouée ».

Mais début juillet, Moïse a été assassiné par des hommes armés non identifiés à l’intérieur de sa maison, selon un communiqué du Premier ministre par intérim d’Haïti, Claude Joseph.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/EQIX0L