Grèce / Covid-19 : Des restaurants et des bars fermés pour protester contre les nouvelles mesures restrictives

Grèce / Covid-19 : Des restaurants et des bars fermés pour protester contre les nouvelles mesures restrictives

 

Les restaurants, bars et cafés de Grèce se sont mis en grève, mardi, pour protester contre les nouvelles mesures prises par le gouvernement en matière de lutte contre le coronavirus, qui ont eu un impact négatif sur l’industrie de la restauration du pays.

La Fédération panhellénique de la restauration et des professions connexes (POESE), un syndicat qui représente les travailleurs des secteurs des services et du tourisme, a appelé à une grève de 24 heures.

Les propriétaires d’entreprises se sont rassemblés sur la place Syntagma d’Athènes, la capitale, et ont défilé jusqu’au bâtiment voisin du ministère des finances.

Les nouvelles règles, introduites samedi, interdisent aux personnes non vaccinées d’entrer dans les magasins de détail, les banques, les salons de coiffure et les cafés/restaurants en plein air sans test négatif de dépistage de la Covid-19.

Selon ces nouvelles règles, pour entrer dans les magasins, les centres commerciaux, les salons de coiffure et de beauté, les zones extérieures des restaurants, les zoos et les zones de divertissement, les clients doivent présenter un certificat de vaccination complète ou un certificat de guérison de la Covid-19 datant de moins de six mois, ou des résultats négatifs du test rapide/PCR.

Les pharmacies, les églises et les supermarchés ne sont pas visés cette loi. Les personnes qui n’ont pas de test peuvent faire des achats par téléphone ou en ligne et les récupérer à l’extérieur du magasin.

Dans une déclaration, la POESE a déploré la gestion de la pandémie de Covid-19 par le gouvernement, et qui a entraîné des difficultés financières pour les deux secteurs.

Selon la POESE, l’industrie alimentaire et le secteur de la restauration du pays ont reculé d’environ 50 % depuis l’entrée en vigueur de la dernière série de mesures, dans un contexte de progression du nombre de cas de Covid-19 et de décès.

La fédération a demandé instamment au gouvernement de réglementer à nouveau les amendes infligées aux propriétaires d’entreprises, de fournir un soutien financier pour faire face à la hausse des dépenses d’énergie et de loyer, et de réduire la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 24 % à 6 %.

L’aide du gouvernement est essentielle à la survie des entreprises du secteur des services, qui emploient des milliers de personnes, selon la déclaration.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/DzzC5q