France / 3e anniversaire des gilets jaunes : des heurts ont éclaté à Paris

A la troisième année de leur manifestation, les gilets jaunes sont descendus hier dans les rues de tout le pays pour protester contre la politique de l’administration Macron.

Des milliers de gilets jaunes rassemblés sur la place jouxtant le ministère de l’Économie dans la capitale Paris, ont défilé jusqu’à la place Victor et Hélène Basch.

À plusieurs reprises, la police a empêché les manifestants de marcher en formant des cordons. Des heurts ont éclaté entre la police et les manifestants. La police a répondu avec des gaz lacrymogènes aux manifestants qui lançaient divers projectiles et a battu certains des manifestants avec des matraques. Les manifestants ont mis le feu à de nombreuses poubelles.

Des militants brandissant des banderoles contre l’administration Macron, ont scandé des slogans comme « Nous sommes ici pour la dignité des travailleurs et un monde meilleur, même si Macron n’en veut pas ».

Pendant la manifestation, une caricature représentant le président Emmanuel Macron, le chef de la police de Paris Dider Lallement et le président des États-Unis Joe Biden a été suspendue sur un foodtruck. Deux personnes ont été arrêtées pour « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique ».

Des manifestations ont eu lieu également dans de nombreuses villes du pays.

Les actions des gilets jaunes, qui ont commencé en réaction à la hausse des prix du carburant et aux mauvaises conditions économiques le 17 novembre 2018, et se sont transformées en révolte et colère contre l’administration Macron, ont provoqué des crises sociales et politiques dans le pays.

Lors des manifestations, 770 personnes, dont 127 journalistes, ont été blessées à cause des violences policières, 5 personnes ont perdu leur main, 30 personnes ont perdu au moins un œil.

11 personnes sont mortes au total, dont 4 personnes à cause des outils de défense utilisés par la police.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/EN6lEy