France / Guadeloupe : Darmanin annonce l’envoi de renforts

France / Guadeloupe : Darmanin annonce l'envoi de renforts

Le ministre français de l’Intérieur a annoncé l’envoi de renforts pour réprimer les troubles sur l’archipel français de la Guadeloupe, situé au sud des Caraïbes en océan Atlantique, suite à des manifestations et des troubles contre le pass sanitaire.

« Hier, nous avons décidé de déployer 200 policiers et gendarmes en renfort. Ce soir, nous avons décidé le déploiement de 50 policiers et gendarmes du Raid et du GIGN », a indiqué le ministre sur son compte twitter.

« En tout, 2 250 policiers et gendarmes seront ainsi déployés en #Guadeloupe afin de maintenir l’ordre », a ajouté le ministre de l’Intérieur, rappelant la tenue d’une cellule de crise pour suivre l’évolution des événements sur ce territoire français d’outre-mer.

Samedi, malgré l’instauration d’un couvre-feu, les manifestations ont repris contre les restrictions sanitaires et des affrontements à l’arme à feu ont eu lieu entre les manifestants et les forces de l’ordre, faisant un blessé.

Le parquet de Pointe-à-Pitre, chef-lieu de l’île, a annoncé plusieurs arrestations pour vols aggravés et violences volontaires sur un militaire, avec comparution immédiate devant le tribunal, lundi.

Pour rappel, les tensions ont monté depuis le 15 novembre courant, à l’initiative d’un appel à la grève de l’Union générale des travailleurs de Guadeloupe qui refusait toute mise-à-pied, suspension ou licenciement des travailleurs pour non vaccination.

Le syndicat appelait à l’ouverture de négociations collectives dans toutes les branches professionnelles, selon les propos tenus lors de sa conférence de presse datant du 12 novembre courant.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/KAAIOq