La politique de la Belgique n’a pas changé concernant l’interdiction du label « Made in Israël »

La politique de la Belgique n'a pas changé concernant l'interdiction du label "Made in Israël"

 

La Belgique a annoncé avoir mis en œuvre la décision de la Commission de l’Union européenne (UE), qui interdit l’utilisation du label « Made in Israël » sur les produits exportés des territoires occupés, et que leurs politiques n’ont pas changé.

La déclaration du ministère belge des Affaires étrangères a été faite après que le vice-ministre israélien des Affaires étrangères Idan Roll a annulé ses contacts en raison de la décision de la Belgique d’étiqueter les produits fabriqués par Israël dans les colonies juives illégales de Cisjordanie comme « Fabriqués dans les colonies » au lieu de « Fabriqués en Israël ». 

Une déclaration faite par le ministère belge des Affaires étrangères au journal à grand tirage du pays Le Soir, a fait savoir que « la politique de la Belgique n’a pas changé et cette ‘disposition’ est en vigueur depuis des années sous forme écrite ».

Selon une autre information parue dans Le Soir, la Belgique a pris cette décision conformément au guide publié par la Commission européenne il y a environ un an.

Selon les nouvelles du Jerusalem Post d’Israël hier, le ministre israélien a annulé ses contacts avec le ministère des Affaires étrangères et le parlement en Belgique après le développement susmentionné.

La Cour de justice européenne a statué en 2019 que les denrées alimentaires importées dans l’UE en provenance de la Cisjordanie israélienne et des territoires occupés en 1967 devaient être spécifiquement étiquetées.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/cclefX