Le Nigéria planifie de verser 5,8 milliards de dollars par an en espèces aux pauvres

Le Nigéria planifie de verser 5,8 milliards de dollars par an en espèces aux pauvres

Le Nigéria planifie de fournir des aides en espèces aux pauvres, ce qui coûterait au gouvernement 2 400 milliards de nairas par an (5,8 milliards de dollars) dans le but de remplacer les subventions aux carburants.

La ministre nigériane des Finances, du Budget et de la Planification nationale, Zainab Ahmed, a fait savoir que le gouvernement annulerait la subvention aux carburants et la remplacerait par une subvention mensuelle au transport de 12 $ (5 000 nairas) pour environ 40 millions de personnes pauvres.

La ministre a confirmé que la nouvelle loi sur le pétrole oblige le gouvernement à laisser les forces du marché fixer les prix de l’essence.

Le Nigéria veut annuler les subventions aux carburants car le budget de l’État ne peut plus contenir la charge financière.

Selon le Fonds monétaire international, les subventions pousseront le déficit budgétaire à 6,3 % de la production économique cette année.

La ministre Zainab Ahmed a confirmé que la subvention coûte actuellement au gouvernement environ 250 milliards de nairas par mois.

Le Fonds monétaire international avait précédemment recommandé au pays d’Afrique de l’Ouest d’annuler les subventions et de mettre en place un « plan d’assistance sociale bien ciblé » pour alléger l’impact négatif pour les réductions de subventions sur les pauvres.

Le Nigéria est le plus grand pays au monde en nombre de personnes vivant dans la pauvreté, avec un revenu quotidien d’environ 1,90 $. Par conséquent, la subvention mensuelle constituera une augmentation significative des revenus pour ces personnes.

AA

Mots-clés: #famine
, #pauvreté
, #nigéria

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/qZLryz