Manifestations anti-pass sanitaire : un couvre-feu décrété en Martinique

Manifestations anti-pass sanitaire : un couvre-feu décrété en Martinique

Sur l’île de la Martinique, l’un des territoires français d’outre-mer, un couvre-feu a été imposé en raison des violences vécues lors des manifestations contre le pass sanitaire, une mesure mise en place dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Dans un communiqué, le préfet de la Martinique a indiqué que la région connaît une période « de violences urbaines » depuis le 22 novembre. « Des groupes d’individus des dégradations et installé des barrages. Des actes de violence ont eu lieu à l’encontre des forces de sécurité et de la population » a déploré le préfet.

Il a fait savoir qu’un couvre-feu a été instauré de 19h00 à 05h00 « jusqu’au retour au calme ».

11 personnes ont été interpellées et un grand nombre d’armes ont été saisies.

Le préfet a assuré que les forces de sécurité resteront « fortement mobilisées ».

Lors des manifestations contre le pass sanitaire sur l’île, de nombreux véhicules et poubelles ont été incendiés, et des barrages ont été installés sur les routes.

Dans le cadre des mesures, le pass sanitaire attestant que les vaccinations ont été effectuées est exigé aux entrées des lieux clos, restaurants, cafétérias, cinémas et musées d’une capacité de plus de 50 personnes.

Les personnes qui n’ont pas terminé leurs vaccinations doivent présenter des résultats de test PCR négatifs au cours des 72 dernières heures ou prouver qu’elles ont contracté la maladie et se sont rétablies au cours des 6 derniers mois.

Par ailleurs, une obligation de vaccination a été imposée aux maisons de retraite, aux personnels hospitaliers et aux pompiers. Cette pratique est mise en place en France depuis le mois d’août.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/XNQIoo