Les entreprises suisses veulent investir en Turquie dans les domaines de la santé et la construction

Les entreprises suisses veulent investir en Turquie dans les domaines de la santé et la construction

 

Les entreprises suisses veulent investir en Turquie dans les domaines de la santé et de la construction.

L’ambassadeur de Suisse à Ankara, Jean-Daniel Ruch a commenté, lors d’une interview accordée à l’Agence Anadolu, les relations économiques turco-suisses.

Il a expliqué que les entreprises suisses ont commencé à investir en Turquie pour la première fois en 1930.

« La Turquie a toujours été un partenaire économique important pour la Suisse », a dit Ruch, notant que la Suisse est le sixième pays investisseurs en Turquie.

L’ambassadeur a ajouté que la santé et la construction sont les principaux domaines pour investir en Turquie.

« Nous observons de bons exemples de coopération entre les entreprises suisses et les constructeurs turcs, a-t-il insisté. Nous voulons voir de tels projets en Turquie et en Suisse. La Turquie est un pionnier de l’infrastructure dans le monde. Ainsi, les entreprises suisses veulent travailler avec les entreprises turques. »

Cependant, Ruch a noté que les allégations selon lesquelles les investissements en Chine glisseraient vers l’Europe, ne reflètent pas la réalité.

« La semaine dernière, j’ai discuté du marché chinois avec les investisseurs suisses, a-t-il dit. Ils ont dit que ce marché demeure encore profitable. Mais la Turquie peut attirer de nouveaux investissement. »

Ruch a salué la jeune population de la Turquie, les entrepreneurs jeunes et talentueux.

« Durant ma mission en Turquie, je souhaite informer les investisseurs de mon pays sur ce fait, a-t-il conclu. Je veux qu’ils viennent visiter la Turquie pour découvrir l’innovation et les hautes technologies. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/OqBz12