Kalin : « la Turquie continuera de soutenir la Libye même en cas de report des élections »

Kalin : "la Turquie continuera de soutenir la Libye même en cas de report des élections"

 

Le porte-parole de la présidence, Ibrahim Kalin, a déclaré que la Turquie continuera de soutenir la Libye même en cas de report des élections prévues le 24 décembre et précisé qu’ils attendent un comportement similaire de la part de tous les acteurs internationaux.

Ibrahim Kalin a pris la parole lors du panel en ligne ayant pour thème « Les incertitudes politiques pré-électorales de la Libye » qui s’est tenu à l’office à Bruxelles de la Fondation pour la recherche politique, économique et sociale (SETA).

« Je pense qu’il est nécessaire de souligner l’importance de l’intégrité territoriale et de l’unité politique de la Libye », a-t-il indiqué, avant de souligner que la fin de la guerre civile a jeté les fondements de la stabilité politique et d’une administration démocratique, et que les élections prévues pour le 24 décembre sont extrêmement importantes.

Il a relevé que des difficultés politiques liées aux élections persistent et que la tenue ou non des élections est une décision qui appartient aux parties libyennes.

« En tout cas, quoi qu’ils décident, ce doit être un processus dirigé par les Libyens. Tous les acteurs internationaux doivent respecter et soutenir ce processus », a–t-il ajouté.

Il a déclaré que les pays européens et les États-Unis ont une perspective sur la Libye basée sur « le terrorisme, la migration et l’énergie », relevant que cette perspective est très bornée et que la Turquie adopte une approche différente.

Le porte-parole turc a souligné que la Turquie procède à des pourparlers sur les questions militaires de la Libye « uniquement avec le peuple, le gouvernement et les élus libyens », et précisé que les conférences de Berlin et de Paris confirment la satisfaction de l’implication de la Turquie en Libye.

« Nous voulons voir une armée libyenne unie. La Turquie est prête à venir en aide pour que cet objectif soit atteint », a-t-il indiqué, avant d’évoquer le rôle de la Turquie en Libye : « Nous sommes présents dans le cadre d’un accord visant à assurer la sécurité du gouvernement libyen et à former une armée unie ».

« L’intervention de la Turquie a changé le cours (négatif) des événements, et a apporté un équilibre au conflit », a-t-il évalué.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/TGr86H