Les gardes-frontières grecs renvoient de force un traducteur en Turquie en pensant que c’est un migrant

Les gardes-frontières grecs renvoient de force un traducteur en Turquie en pensant que c'est un migrant

 

Les gardes-frontières grecs ont envoyé de force un traducteur en Turquie en pensant que c’est un réfugié.

Selon le New York Times, en septembre, des gardes-frontières grecs ont d’abord agressé le traducteur des migrants, puis l’ont forcé à traverser la frontière turque avec des dizaines de réfugiés.

L’article estime que les allégations peuvent poser problème aux autorités grecques, étant donné que le traducteur en question travaille pour l’Unité de sécurité des frontières de l’Union européenne (FRONTEX) et réside légalement dans l’Union européenne.

Le traducteur aurait également présenté les preuves aux autorités.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/RPf1rF