Turquie / EAU : Un rapprochement qui apaisera les tensions dans toute la région

Turquie / EAU : Un rapprochement qui apaisera les tensions dans toute la région

 

Le rapprochement inattendu entre la Turquie et les Emirats Arabes Unis jouera aussi un rôle clé dans la paix régionale. Si les deux pays rivaux ont décidé de faire un pas l’un envers l’autre c’est pour des raisons et intérêts tant économiques que géopolitiques.

par Öznur Küçüker Sirene

La visite officielle du prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed, à Ankara, où il a été reçu mercredi 24 novembre par le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, marque le début de l’apaisement entre les deux pays qui ont connu des années de vives tensions et de rivalité.

Les Émirats arabes unis ont annoncé la création d’un fonds de 10 milliards de dollars pour soutenir principalement les investissements stratégiques en Turquie, notamment dans les domaines de la santé et de l’énergie. Les deux pays ont signé des accords sur les investissements énergétiques et technologiques.

Les relations entre les deux pays étaient tendues depuis une dizaine d’années plus précisément avec les printemps arabes de 2011. Les tensions ont atteint leur plus haut niveau en juin 2017 après que l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte ont imposé un embargo économique et diplomatique au Qatar. La Turquie s’est vite positionnée aux côtés du Qatar en lui fournissant un soutien militaire et humanitaire. La levée de l’embargo en janvier 2021 était le premier pas de réconciliation entre le Qatar et le quatuor arabe, ce qui a aussi entraîné un réchauffement des relations entre la Turquie et les pays concernés.

Après la visite du prince héritier des Emirats Arabes Unis, le président Erdoğan a déclaré qu’il allait effectuer lui-même une visite aux EAU en février. Avant lui, le ministre turc des Affaires étrangères et le chef des services de renseignement effectueront également une visite dans le pays. Le président turc a annoncé qu’il effectuerait sa visite avec une grande délégation pour réaliser des démarches très fortes et que les deux pays construiront « un avenir très différent ».

Causes et conséquences du rapprochement turco-émirati

Tout d’abord expliquons l’arrière-plan de ce rapprochement inattendu entre la Turquie et les EAU. L’une des raisons principales de la désescalade des tensions entre les deux pays est certainement l’arrivée au pouvoir de Joe Biden aux Etats-Unis. Le nouveau président américain a fait comprendre qu’il serait moins indulgent avec les monarchies du Golfe dans leurs conflits au Moyen-Orient. Cela a obligé les EAU à ajuster sa politique étrangère.

Une deuxième raison qui l’explique est la volonté de la Turquie de « normaliser » ses relations avec les pays avec lesquels elle a vécu des tensions tout au long de l’année 2020. Avec les difficultés économiques suscitées par la crise sanitaire liée au coronavirus et la dépréciation de la livre turque, la Turquie souhaite redynamiser ses échanges commerciaux avec les EAU. Les tensions politiques entre les deux pays avaient provoqué une baisse considérable des exportations de la Turquie vers les EAU et du volume des échanges bilatéraux qui avait frôlé les 15 milliards de dollars en 2017.

Un rapprochement plus étendu avec d’autres puissances régionales telles que l’Egypte, l’Arabie saoudite, Israël, (voire la Syrie) permettraient notamment à la Turquie de renforcer sa position dans la compétition énergétique en Méditerranée orientale dans un contexte où la Grèce mène une politique d’hostilité croissante contre la Turquie dans la région.

En conclusion, le rapprochement entre la Turquie et les EAU n’est que bénéfique pour toutes les parties. Le passage de la rivalité vers le partenariat entraînera certainement des répercussions positives dans toute la région. Même si la construction de véritables liens de confiance entre les deux pays prendra du temps, le partenariat est toujours préférable à la rivalité et au conflit.  

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/IqCVCq