Ersin Tatar : « La RTCN n’a jamais évité les négociations »

Ersin Tatar : "La RTCN n'a jamais évité les négociations"

Ersin Tatar, président de la République turque de Chypre du Nord, a déclaré qu’ils n’avaient jamais évité les négociations et a réitéré son insistance sur l’existence de deux États sur l’île.

Ersin Tatar a fait une déclaration à l’établissement de radio et télévision de Turquie (TRT) avant sa rencontre avec Colin Stewart, le nouveau représentant spécial des Nations Unies (ONU) pour Chypre.

Tatar a dit qu’il expliquerait d’abord à Stewart les réalités de Chypre.

« Comme je l’ai précisé pour la première fois à Genève, en Suisse, du 27 au 29 avril, nous essayons d’expliquer partout que notre égalité souveraine et notre statut international égal doivent être acceptés pour que des négociations officielles puissent être lancées », a-t-il indiqué.

Soulignant l’égalité souveraine, Tatar a affirmé que pour qu’un nouveau processus de négociation commence, le terrain doit être correctement construit.

Il exprimé que le soutien total de la Turquie à la RTCN leur donne de la force.

« Une grande lutte a été menée ces dernières années, et le gouvernement turc et la Turquie, en particulier sous la direction du président Recep Tayyip Erdogan, donnent les messages nécessaires au monde entier sur toutes ces questions », a-t-il ajouté.

Abordant les revendications injustes du duo gréco-grec en Méditerranée orientale, Tatar a dit que ces revendications sont incompatibles avec le droit international.

Tatar a souligné qu’il tiendrait une réunion avec le leader du secteur chypriote grec Nikos Anastasiadis dans la zone tampon le 14 décembre et a précisé que la RTCN n’a jamais évité les rencontres et les contacts.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/legNx8