France: une procédure judiciaire engagée pour fermer la mosquée de Beauvais

France: une procédure judiciaire engagée pour fermer la mosquée de Beauvais

 

Une procédure judiciaire aurait été engagée pour fermer la mosquée de la ville de Beauvais en France au motif que des « sermons à contenu radical » y ont été prononcés.

Dans une interview diffusée sur la chaîne Cnews, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a affirmé que des « sermons radicaux » avaient été prononcés à la mosquée Bilal de Beauvais, visant « des chrétiens, des homosexuels et des juifs ».

Darmanin a noté qu’une procédure judiciaire a été engagée pour fermer la mosquée.

D’après la presse française, la préfecture de l’Oise a informé les autorités de la mosquée que la mosquée Bilal serait fermée pendant 6 mois.

L’avocat de la mosquée, Samim Bolaky, a déclaré dans un communiqué que « l’imam partage le point de vue de la religion à laquelle il appartient, pour répondre à une question qui lui est posée. La question était, l’homosexualité est-elle autorisée dans la religion ? ».

La décision de fermer la mosquée est « disproportionnée » et la communauté musulmane de Beauvais est ainsi punie, précise Bolaby et ajoute qu’ils feront appel de cette décision.

Dans la ville d’Allonnes, en France, une mosquée comptant 300 fidèles a été fermée le 25 octobre pendant 6 mois au motif qu’elle « défendait l’islam radical ».

Darmanin avait précédemment déclaré qu’à la suite des inspections menées dans 92 mosquées du pays, 21 d’entre elles avaient été fermées.

Paris est critiqué de s’immiscer dans la vie des musulmans avec la loi « séparatiste » qu’elle a adoptée en août.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/QlUxXp