Mali: la France a fermé sa dernière base militaire dans le pays

Mali: la France a fermé sa dernière base militaire dans le pays

 

L’évacuation des militaires français de la base militaire de Tombouctou, au Mali, où ils sont en poste depuis 8 ans, a commencé.

L’armée française a remis la gestion de la dernière base militaire restante dans ce pays à l’armée malienne, avec une cérémonie qui s’est tenue aujourd’hui.

Le président Emmanuel Macron a annoncé en juillet qu’ils commenceraient à fermer les bases militaires dans le nord du Mali d’ici la fin de 2021.

Dans le cadre de ce plan, la France a tout d’abord cédé sa base militaire de la ville de Tessalit à l’armée malienne le 13 novembre.

Ensuite, les soldats français servant ici ont quitté la base militaire le 15 novembre.

Plus tard, la France a évacué sa base militaire dans la ville de Kidal et l’a remise à l’administration malienne.

Pendant ce temps, Macron a déclaré que la présence militaire de son pays au Sahel se poursuivrait pendant un certain temps.

« Nous continuons à rester au Sahel car nous y sommes à la demande des pays de la région. A long terme, nous visons à avoir 2 500 à 3 000 soldats dans la région du Sahel », a-t-il déclaré.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/byvwvV