Article du magazine français Capital sur la vente des drones armés turcs à l’Afrique

Article du magazine français Capital sur la vente des drones armés turcs à l'Afrique

 

Le magazine français sur l’actualité économique, Capital, rapporte que la Turquie a accru son influence en Afrique avec le président Recep Tayyip Erdogan et que ses drones aériens se vendent comme des petits pains.

L’article illustré avec la mosquée Sainte-Sophie, précise que la réputation des drones armés turcs, qui ont aidé avec succès la défense de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie l’an dernier, s’est consolidée.

« Après le commerce et la coopération, la Turquie souhaite se développer dans le secteur de la défense en Afrique et fait confiance à ses drones armés à cet égard », précise l’article.

« La Turquie étend son influence en Afrique, et ses drones armés se vendent comme des petits pains. » L’article souligne que les dirigeants africains ont été invités à Istanbul les 17 et 18 décembre, et que ce sommet, qui s’est tenu deux mois après le forum économique avec l’Afrique, portait notamment sur les questions de sécurité.

Il note que la Turquie a une base militaire en Somalie, et que le Maroc et la Tunisie ont reçu les premiers drones armés turcs en septembre. L’Angola s’est également dit intéressé par les drones armés lors de la visite du président Erdogan dans ce pays en octobre.

Il indique également que la Turquie avait signé un accord militaire avec l’Éthiopie, et qu’Erdogan avait déclaré après sa tournée en Angola, au Nigéria et au Togo : « Partout où je vais en Afrique, tout le monde parle des drones ».

L’article relève que les drones armés turcs avaient attiré l’attention pour la première fois en 2019 avec les accords de défense conclus avec le gouvernement légitime internationalement reconnu en Libye et leur utilisation en Libye.

Il précise que les efforts de la Turquie pour développer la coopération avec l’Afrique dans le domaine de la défense ne se limitent pas à la vente d’armes, de munitions militaires ou de véhicules, et que l’armée togolaise a été modernisée avec le soutien de la Turquie, et que la Turquie a fourni une formation militaire et des outils de déminage au Togo, en plus des munitions.

Il souligne que la Turquie a progressivement accru son influence en Afrique avec 37 bureaux militaires, conformément à l’objectif du président Erdogan de tripler le volume des échanges avec le continent dans les années à venir, pour atteindre 75 milliards de dollars.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Gonv5W