Covid-19 : La France abandonne le pass sanitaire pour le pass vaccinal

Covid-19 : La France abandonne le pass sanitaire pour le pass vaccinal

La France va transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, a annoncé le Premier ministre Jean Castex au terme d’un conseil de défense exceptionnel.

Un « projet de loi sera soumis au parlement début janvier » pour permettre cette transformation.

Face à l’ascension fulgurante du nombre de contaminations quotidiennes, les autorités ont acté ce vendredi un énième tour de vis visant à ralentir la propagation de la Covid-19.

Le chef du gouvernement a ainsi fait savoir que le pass sanitaire serait prochainement abandonné au profit d’un pass vaccinal.

« Nous assumons de faire peser la contrainte sur les non vaccinés » s’est-il justifié expliquant que « seule la vaccination sera prise en compte dans le pass vaccinal ».

Après la fermeture des discothèques, et l’interdiction de la danse dans les bars et les restaurants, les concerts et les feux d’artifices vont également être prohibés pour la soirée du jour de l’an.

Parallèlement à ces restrictions, « la dose de rappel sera possible après un délai de 4 mois après la dernière injection » à compter du 3 janvier.

Le gouvernement a enfin décidé que les heures supplémentaires des personnels hospitaliers seraient payées double dès lundi.

C’est également à l’issue de ce conseil de défense que l’Elysée a annoncé que le déplacement d’Emmanuel Macron au Mali est annulé.

Le chef de l’Etat devait rencontrer le président de la transition Assimi Goïta et également fêter Noël avec les troupes françaises engagées avec l’opération Barkhane.

« Cette décision a été prise dans un souci de cohérence entre les mesures annoncées au niveau national et l’agenda international du président » s’est justifiée la présidence citée par BFMTV.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/svvl79