Erdogan : « La Turquie n’a jamais tourné le dos à l’Afrique ni à ses peuples »

Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré que la Turquie n’avait jamais tourné le dos à l’Afrique ni à ses peuples.

Le troisième jour du 3e Sommet du partenariat Turquie-Afrique qui s’est tenu à Istanbul a commencé par une cérémonie d’accueil officielle et une séance photo de famille.

Dans son discours lors de la séance d’ouverture du sommet, le président Erdoğan a rappelé que la nation turque a des liens humains avec les peuples africains remontant au IXe siècle, et a souligné que la Turquie n’a jamais tourné le dos à l’Afrique et à ses peuples.

Précisant que la Turquie soutient fermement les mouvements de liberté sur le continent, en particulier les pays d’Afrique du Nord, Erdoğan a informé que le nombre d’ambassades sur le continent est passé de 12 en 2005 à 42, et celui d’ambassades de pays africains à Ankara est passé de 10 à 37.

Il a expliqué que grâce à des efforts conjoints, ils ont amené les relations Turquie-Afrique à des niveaux qui n’auraient pas pu être imaginés il y a 16 ans.

« Notre volume d’échanges, qui était de 5,4 milliards de dollars avec le continent, a dépassé les 25,3 milliards de dollars en 2020. Nous suivons de près l’Accord de libre-échange continental africain, entré en vigueur le 1er janvier 2021. Je suis convaincu que notre commerce bilatéral s’élèvera d’abord à 50 milliards de dollars, puis à 75 milliards de dollars avec nos efforts conjoints » a indiqué le président turc.

Il a fait savoir que la Turquie a étendu sa présence à travers le continent avec des institutions telles que TIKA (Agence turque de coopération et de coordination), l’Institut Yunus Emre, la Fondation Maarif, l’Agence Anadolu, Turkish Airlines et le Croissant-Rouge.

« Nous nous efforçons de gagner ensemble, de nous développer ensemble et de progresser vers le futur ensemble » a souligné Erdogan.

Par ailleurs, il a dit être conscient de l’injustice mondiale vécue dans l’accès au vaccin contre le Covid-19 et de la situation en Afrique.

« Nous prévoyons de partager 15 millions de doses de vaccin dans la période à venir dans la mesure de nos possibilités. Lorsque le processus sera terminé (pour le vaccin turc contre le Covid-19 Turkovac), nous mettrons notre vaccin au service de toute l’humanité, avec notre nation et nos frères africains, a assuré le chef d’Etat turc. Nous nous battons non seulement pour nous-mêmes, mais aussi pour nos frères et sœurs africains avec le principe que le monde est plus grand que cinq. »

Il a affirmé la nécessité d’unir les forces pour que l’Afrique soit représentée au Conseil de sécurité des Nations Unies comme elle le mérite.

« J’espère que nous marquerons l’avenir des relations Turquie-Afrique avec les travaux que nous ferons et les décisions que nous prendrons aujourd’hui » a conclu Erdogan.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/nJBvyB