Les corps de 11 enfants chypriotes turcs assassinés en 1974 par les terroristes d’EOKA-B, enterrés dans le cimetière des martyrs

Les corps de 11 enfants chypriotes turcs assassinés en 1974 par les terroristes d'EOKA-B, enterrés dans le cimetière des martyrs

 

Les corps de 11 enfants chypriotes turcs qui ont été assassinés par l’organisation terroriste EOKA-B le 14 août 1974 dans les villages de Muratağa et Sandallar à Chypre et dont l’identité a été établie à la suite de travaux, ont été enterrés lors d’une cérémonie officielle.

Une cérémonie d’enterrement a eu lieu au cimetière des martyrs de Muratağa-Sandallar à Gazimagusa (hier) pour 11 enfants martyrs qui ont été retrouvés lors des fouilles menées par le Comité des personnes disparues dans le village de Muratağa et dont l’identité a été déterminée par des tests ADN.

Dans son discours lors de la cérémonie, le président de la République Turque de Chypre du Nord (RTCN), Ersin Tatar, a noté que les Chypriotes grecs avaient commencé à massacrer les Chypriotes turcs avec les événements de Noël sanglant le 21 décembre 1963, puis ont poursuivi leurs attaques contre les Chypriotes turcs à différents moments et ont tué de nombreux Chypriotes turcs.

« (Les Chypriotes grecs) pensaient qu’après avoir soumis le peuple chypriote turc au génocide et au nettoyage ethnique, cette (l’île) serait rattachée à la Grèce. Bien sûr, nous avons résisté. Nous continuons avec honneur et dignité » a-t-il martelé.

Soulignant qu’ils ne voudront jamais revenir à l’avant 1974 à Chypre, Tatar a déclaré que la garantie effective et de facto de la Turquie devrait continuer pour qu’ils puissent vivre de manière indépendante et libre.

Par la suite, les corps des martyrs ont été enterrés dans le cimetière.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Uevcd9