Le FMI accorde à l’allégement du service des dettes des 25 pays à faibles revenus

Le FMI accorde à l’allégement du service des dettes des 25 pays à faibles revenus

 

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le décaissement de la cinquième et dernière tranche d’aides pour alléger le fardeau des dettes des 25 pays membres grâce aux ressources du Fonds d’affectation spéciale pour l’endiguement des catastrophes et l’allégement de la dette.

Un communiqué publié par le fonds, mardi soir, a indiqué que l’approbation de la cinquième tranche, d’une valeur de 115 millions de dollars, est intervenue après l’approbation de quatre tranches précédentes, la dernière datant du 6 octobre.

Les 25 pays sont : Bénin, Burkina Faso, Burundi, République Centrafricaine, Comores, Éthiopie, Djibouti, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Yémen, Tadjikistan, Sierra Leone, Îles Salomon, Rwanda, Niger, Népal, Mali, Malawi, Madagascar, Libéria, Lesotho, Haïti, Sao Tomé et Principe, Tchad, République démocratique du Congo (RDC).

En approuvant la cinquième tranche, le fonds achèvera des aides de deux ans, qui se terminera en avril 2022, pour alléger le fardeau des dettes, d’une valeur cumulée de 964 millions de dollars.

En mars 2020, la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a lancé une campagne urgente pour lever 1,4 milliard de dollars sous forme de subventions pour financer les conséquences de la pandémie de Covid-19 et l’allégement des dettes.

Jusqu’à présent, les donateurs ont promis des contributions totales d’environ 852 millions de dollars.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/3QWRxt