L’Association médicale canadienne s’est excusée auprès de ses lecteurs et des musulmans

L'Association médicale canadienne s'est excusée auprès de ses lecteurs et des musulmans

 

L’Association médicale canadienne s’est excusée auprès de ses lecteurs et des musulmans vivant dans le pays en supprimant dans ses organes médiatiques l’article qui insultait le foulard.

La Dre Kirsten Patrick, rédactrice en chef du Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC), a déclaré qu’après la publication de l’article, ils ont reçu des réactions de nombreuses institutions et personnes, et ont annoncé que l’article avait été retiré et s’est excusé.

Patrick a souligné que la représentation de la communauté musulmane canadienne dans les organes consultatifs du JAMC fait « actuellement défaut » et est « quelque chose qu’il cherchera à résoudre »,

« Je m’excuse sincèrement pour le grand préjudice que de nombreuses personnes, y compris des collègues médecins et des étudiants, ont subi en lisant l’article. J’assume l’entière responsabilité du mauvais processus éditorial qui a conduit à cette erreur. », a-t-elle affirmé.

À la suite des réaction, la version en ligne de l’article a été retirée du site Web du JAMC et remplacée par une déclaration indiquant que le processus éditorial de l’article était « défectueux et biaisé ».

Dans le dernier numéro du Journal de l’Association médicale canadienne, il y avait des allégations selon lesquelles le foulard est un « moyen d’oppression et de maltraitance des enfants » dans l’article signé par le docteur Sherif Emil.

Certaines organisations non gouvernementales, dont le Conseil national des musulmans canadiens, le Conseil consultatif des musulmans canadiens et l’Association médicale musulmane canadienne, ont critiqué l’article comme étant islamophobe et ont exhorté le JAMC à le retirer immédiatement.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/OQ9XtG