Kalin: « Une nouvelle page a été ouverte dans l’histoire par la libération du Karabakh »

Kalin: "Une nouvelle page a été ouverte dans l'histoire par la libération du Karabakh"

 

Une nouvelle page a été ouverte dans l’histoire avec la libération par l’Azerbaïdjan de la région du Karabakh, a déclaré dimanche le porte-parole de la présidence turque.

Ibrahim Kalin qui est intervenu lors d’une réunion organisée par l’ambassadeur de Turquie aux États-Unis, Hasan Murat Mercan, et le consul général de Chicago, Engin Türesin.

Kalin a également rencontré des citoyens turcs vivant aux États-Unis au consulat général de Turquie à Chicago, où il s’est rendu pour au Congrès annuel MAS-ICNA, l’un des plus grands congrès islamiques d’Amérique du Nord.

Notant que les relations entre la Turquie et les États-Unis sont suffisamment critiques pour développer une perspective de partenariat stratégique, Kalin a déclaré : « Mais nous avons vu que des approches qui ignorent la perception de la menace par la Turquie et les menaces auxquelles nous sommes confrontés sont également mises en œuvre par les administrations américaines ».

Il a déclaré que dans la lutte contre le terrorisme, la Turquie s’attend à ce que les administrations américaines soient au niveau, à la portée et à la profondeur attendus par Ankara.

Kalin a poursuivi en disant que le soutien continu des États-Unis à l’organisation terroriste YPG/PKK en Syrie, ses sanctions contre la Turquie pour son achat des systèmes de défense aérienne S-400 à la Russie, le retrait de la Turquie du programme F-35 et son attitude envers l’Organisation terroriste guléniste (FETO) sont les principaux désaccords entre les deux pays.

Cependant, il a déclaré qu’en plus des questions controversées, il existe également des domaines dans lesquels la Turquie et les États-Unis continuent de travailler et de se mettre d’accord.

En réponse à une question sur les activités du lobby arménien aux États-Unis contre la Turquie, Kalin a souligné qu’il existe maintenant un processus différent dans le Caucase qui est sur le point de faire échouer les arguments de la diaspora arménienne.

« En d’autres termes, le conflit turco-arménien touche à sa fin dans le Caucase. Avec la libération du Karabakh, avec son indépendance et son adhésion aux terres azerbaïdjanaises, une nouvelle page s’est ouverte dans l’histoire », a-t-il ajouté.

Kalin a également rappelé que la Turquie et l’Arménie ont pris des mesures pour normaliser leurs relations et que le processus de normalisation apportera une grande contribution à l’Arménie à la fois politiquement et économiquement.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/WxrhQv