Soylu : « L’UE doit abandonner Frontex »

Soylu : "L'UE doit abandonner Frontex"

 

Le ministre turc de l’Intérieur Suleyman Soylu a déclaré que l’Union européenne (UE) devrait abandonner l’Agence de protection des frontières de l’UE Frontex, qui méprise le droit international dans la lutte contre la migration irrégulière.

Soylu a fait des déclarations sur la lutte contre la migration irrégulière dans son discours lors de la réunion d’évaluation de 2021 au commandement des garde-côtes dans la capitale Ankara.

Il a souligné que les refoulements effectués par la Grèce (en mer Égée) sont à la fois un problème grave et un crime contre l’humanité.

« Les éléments grecs repoussent 83 % des migrants irréguliers qui ont atteint leurs frontières », a-t-il martelé.

Rappelant qu’il y a eu 2 morts et 3 cas de disparition l’année dernière en raison de refoulements, Soylu a expliqué que 8 décès sont survenus en 2021 pour cette raison. 

Il a affirmé que Frontex est un partenaire dans ce crime, ignorant le droit international.

« La civilisation européenne et l’Europe rendront des comptes pour cette institution. L’institution la plus sale au monde est Frontex. L’Europe doit abandonner cette institution », a-t-il ajouté

Il a précisé que l’institution Frontex devrait être condamnée à la fin de la procédure en cours.

« Le représentant le plus important de la mentalité véritablement noire de l’Europe au 21e siècle est Frontex. Cette honte leur suffit », a-t-il conclu.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/aAodDh