Selon l’Allemagne, Berlin et Paris ont « une responsabilité particulière » de faire de l’UE une puissance globale

Selon l'Allemagne, Berlin et Paris ont "une responsabilité particulière" de faire de l'UE une puissance globale

 

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a déclaré que Berlin et Paris ont une « responsabilité particulière » pour faire de l’Union européenne (UE) une puissance mondiale plus forte.

Dans une interview à l’Agence France Presse (AFP), la ministre allemande a déclaré : « Les deux pays amis au cœur de l’Europe ont la responsabilité particulière d’assurer leur unité au sein de l’UE, qui a la capacité d’agir ensemble et prendre des mesures pour l’avenir ».

Selon Baerbock, la France qui assumera la présidence de l’Allemagne pendant 6 mois à partir de demain, soutient pleinement la stratégie de l’UE de « devenir une puissance plus dominante ».

« Nos amis français peuvent compter sur notre plein soutien durant la Présidence française de l’UE, du premier au dernier jour, pour faire face à la crise climatique, numériser et jeter les bases d’une reprise économique durable pour une Europe plus souveraine. » a-t-elle assuré.

D’après la cheffe de la diplomatie allemande, la présidence française est une opportunité importante pour les deux pays d’atteindre leurs objectifs communs.

« La présidence de la France offre une opportunité importante que nous voulons saisir ensemble pour renforcer encore l’Europe et la préparer aux défis de demain » a-t-elle indiqué.

La France assumera la présidence de l’UE le 1er janvier, tandis que l’Allemagne assumera la présidence tournante du G7 en juin.

Durant sa présidence, la France soutient l’augmentation des dépenses d’investissement et, si nécessaire, la réforme des politiques financières de l’UE afin de renforcer le développement et l’emploi.

La France souhaite également que les entreprises de services numériques telles que Google, Facebook et Apple régulent mieux leurs activités dans l’UE, adoptent des politiques communes sur les prix du salaire minimum et mettent en œuvre sans délai la « taxe carbone » préparée par la Commission européenne pour lutter contre le réchauffement climatique.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/1MfnXN