Vol abattu par l’Iran:Un tribunal canadien accorde 107 millions de dollars aux familles des victimes

Vol abattu par l'Iran:Un tribunal canadien accorde 107 millions de dollars aux familles des victimes

 

Un tribunal canadien de la province de l’Ontario a accordé une indemnisation de 107 millions de dollars aux familles de six passagers décédés dans le crash du vol ukrainien 752 en Iran, survenu en janvier 2020, ont rapporté, lundi plusieurs médias canadiens. 

Selon ces sources, le juge Belobaba a rendu une décision en vertu de laquelle il a accordé « 100 millions de dollars de dommages-intérêts punitifs à partager entre les successions des six victimes; 1 million de dollars pour perte de conseils, de soins et de compagnie; et 6 millions de dollars pour la douleur et les souffrances ».

L’avocat des membres des six familles, Mark Arnold, a déclaré aux médias que ses clients « à qui le tribunal a accordé une indemnisation ont perdu conjoints, frères et sœurs, enfants, nièces et neveux à bord du vol PS752 et avaient intenté une action civile contre l’Iran et d’autres responsables qu’ils estiment être à l’origine de la catastrophe ».

L’avocat a ajouté qu’il s’emploiera « à saisir des biens iraniens au Canada et à l’étranger afin de payer ce qui est dû aux familles ».

En prélude à cette indemnisation, un juge de la Cour supérieure de justice de l’Ontario (plus haute autorité judiciaire provinciale), avait rendu un verdict, en mai 2021, dans lequel il a qualifié « la destruction de l’avion commercial peu après son décollage à Téhéran d’acte de terrorisme intentionnel ».

La diplomatie iranienne avait réagi à cette décision en mai dernier, estimant que ledit jugement était « sans fondement », refusant de se défendre devant le tribunal. Ainsi, le jugement rendu l’a été par défaut.

Sur les 176 passagers du vol ukrainien abattu par un missile sol-air iranien tiré par un membre des « Gardiens de la Révolution », quelques minutes après son décollage, le 8 janvier 2020, il y avait 55 citoyens canadiens et 30 résidents permanents (ressortissants étrangers résidents au Canada).

Rappelons que le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, avait nommé moins de trois mois après ce crash, un « Conseiller spécial pour la réponse continue du Canada à la tragédie du vol d’Ukraine International Airlines », en la personne de Ralph Goodale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/amNzHl