Kazakhstan: l’ancien président du Comité de sécurité nationale, arrêté pour suspicion de trahison

Kazakhstan: l'ancien président du Comité de sécurité nationale, arrêté pour suspicion de trahison

 

Karim Massimov, ancien président du Comité de sécurité nationale du Kazakhstan, a été arrêté pour suspicion de trahison.

Dans une déclaration, le Comité de sécurité nationale du Kazakhstan signale qu’une enquête a été ouverte par le comité le 6 janvier, conformément à l’article sur la trahison du Code pénal de la République du Kazakhstan.

Selon la déclaration, Massimov a été placé dans un centre de détention temporaire avec d’autres personnes détenues dans le cadre de l’enquête.

Karim Massimov, qui a été nommé en 2016, a été démis de ses fonctions de président du Comité de sécurité nationale par décision du président du Kazakhstan Kassem-Jomart Tokaïev le 6 janvier, en raison des protestations qui ont commencé en raison de l’augmentation du prix du gaz naturel.

Samat Abish, le neveu de l’ancien président du Kazakhstan Nursultan Nazarbaïev, a également été suspendu de son poste de vice-président du Comité de sécurité nationale.

Entre-temps, selon le communiqué du ministère de l’Intérieur, 4 266 personnes, dont des citoyens d’autres pays, ont été arrêtées lors des incidents qui ont éclaté dans le pays le 2 janvier après l’augmentation des prix de carburant.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/lzhiNU