Le Royaume-Uni fournira des armes de défense et des formations militaires à l’Ukraine

Le Royaume-Uni fournira des armes de défense et des formations militaires à l'Ukraine

 

Le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, a déclaré que le Royaume-Uni fournira à l’Ukraine plus d’armes défensives et de formations militaires contre l’invasion russe.

Dans son discours au parlement, Wallace a déclaré qu’il y avait une « réelle inquiétude » quant à la taille de la puissance russe à la frontière ukrainienne.

Il a averti que le niveau de préparation de la Russie pourrait conduire au mieux à une atmosphère déstabilisante et au pire à un conflit, ajoutant qu’un nouveau soutien serait apporté à l’Ukraine « à la lumière de l’attitude de plus en plus menaçante de Moscou ».

« Nous avons décidé de fournir des systèmes d’armes légères de défense antichar à l’Ukraine. Un petit nombre de personnel britannique effectuera une formation initiale pendant une courte période dans le cadre de l’opération Orbital avant de retourner au Royaume-Uni » a indiqué Wallace.

Selon le ministre britannique, l’Ukraine a parfaitement le droit de défendre ses frontières et que ce nouveau programme d’aide augmentera encore sa capacité à le faire.

« Strictement parlant, ce soutien comprend des armes à courte portée et clairement défensives. Ce ne sont pas des armes stratégiques et ne constituent pas une menace pour la Russie, elles seront utilisées pour l’autodéfense » a-t-il souligné.

Le ministre britannique de la Défense a relevé que si la Russie entreprenait une « action déstabilisatrice » en Ukraine, il y aura « un ensemble de sanctions internationales qui entreront en vigueur ».

Toute violation serait considérée comme une « invasion », a déclaré Wallace.

« Je crains que cela puisse entraîner des pertes massives de vies humaines des deux côtés » a-t-il signalé.  

Notant que les relations actuelles avec Moscou sont difficiles, Wallace a déclaré que la relation souhaitée n’est pas celle-ci.

« Je garde toujours espoir que la diplomatie l’emportera. C’est au président (Vladimir) Poutine de choisir la diplomatie et le dialogue ou le conflit et ses conséquences » a-t-il ajouté.

Le ministre britannique de la Défense a invité son homologue russe, Sergueï Choïgou, à Londres pour « discuter de questions de sécurité ».

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/gpu6xH