Akar : « La crise entre la Russie et l’Ukraine devait être résolue par voie pacifique »

Akar : "La crise entre la Russie et l'Ukraine devait être résolue par voie pacifique"

 

Le ministre turc de la Défense nationale Hulusi Akar a déclaré que la crise entre la Russie et l’Ukraine devait être résolue par voie pacifique.

Dans une interview accordée au magazine de défense et de stratégie M5, Akar a affirmé que lorsqu’on l’interroge sur la réaction de la Russie aux drones armés (SIHA) que la Turquie a vendus à l’armée ukrainienne, la Turquie a toujours répondu que les problèmes sont conformes au droit international, dans des relations de bon voisinage et Il a répondu qu’il était en faveur d’une solution par le dialogue.

« Nous soulignons sur toutes sortes de plateformes internationales que la crise entre la Fédération de Russie et l’Ukraine doit être résolue pacifiquement, conformément au droit international et dans le cadre du respect de l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Notre pays mène diverses activités de coopération avec la Fédération de Russie, l’Ukraine et les pays alliés, dans le domaine de l’industrie de la défense ainsi que dans de nombreux domaines. Les drones armés turcs vendus à l’Ukraine en font partie. La fourniture et l’utilisation de ces systèmes par l’Ukraine sont laissées à sa guise. Par conséquent, la Turquie ne peut être blâmée pour ces systèmes qu’elle a exportés. », a-t-il ajouté.

Sur la question des relations entre la Turquie et les États-Unis et le système de défense antiaérienne (S-400) acheté à la Russie, Akar a précisé que ce serait une grave erreur d’évaluer les relations militaires des deux pays uniquement dans le contexte de la Syrie et de l’approvisionnement S-400.

« Au lieu de résoudre ces problèmes d’une manière convenant aux deux alliés, les États-Unis ont pris des décisions qui affecteront inévitablement nos relations de manière négative. Nous sommes favorables à un traitement des problèmes par le dialogue conformément à l’esprit d’alliance », a-t-il souligné.

« La fourniture du S-400 n’est pas un choix mais une nécessité », a noté le ministre Akar indiquant que la Turquie est sous une grave menace aérienne et de missiles.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/5U5kJy