Des heurts éclatent lors de la manifestation contre les mesures sanitaires à Bruxelles

Des heurts éclatent lors de la manifestation contre les mesures sanitaires à Bruxelles

 

De vives violences ont éclaté à Bruxelles, entre forces de l’ordre et manifestants en marge d’un cortège contre les restrictions sanitaires ce dimanche.

Plusieurs milliers de personnes, venant parfois d’autres pays européens, se sont rassemblées au cœur de la capitale belge après un appel diffusé sur les réseaux sociaux.

15 personnes ont été blessées et 70 autres ont été placées en garde à vue lors des manifestations.

Selon des vidéos publiées en ligne par le journaliste Rémy Buisine, les forces de l’ordre ont notamment fait usage de canons à eau pour tenter de disperser des manifestants qui se livraient à des jets de projectiles et de mobilier urbain à proximité du parlement européen.

La situation s’est tendue davantage au cours de l’après-midi avec de véritables affrontements physiques auxquels les policiers ont répondu avec du gaz lacrymogène.

Face à la masse, plusieurs véhicules de police pris à partie, ont été contraints de battre en retraite.

De graves dommages ont également été causés au siège des Affaires étrangères de l’UE, qui a été attaqué par un groupe. Les vitres de l’immeuble ont été brisées, l’entrée est devenue inutilisable.

Le haut représentant de l’UE pour les relations extérieures et la politique de sécurité, Josep Borrell, a condamné la « destruction et la violence insensées ».

À noter que de nombreux mouvements, dont « World Wide Demonstration for Freedom » et « Europeans United for Freedom », ont appelé les citoyens européens hostiles aux restrictions sanitaires prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, à venir manifester en masse à Bruxelles.

 

AA/TRT

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/xOehMY